POURQUOI AMORTIR LE CHOC DE LA POUSSÉE DU BÂTON SUR LE MACADAM?

Tout ceux qui ont pratiqués le ski-roues savent qu'un contre-coup se ressent au niveau des mains, des coudes et des épaules. C'est la raison pour la quelle nous avons choisi d'amortir le choc de la pointe du bâton sur l'asphalte avec un ressort logé dans le creux du bâton.

La pratique du ski-roues devient plus agréable. Nous constatons aussi moins d'usure des viroles et une poussée plus efficace.